Stramoine, pomme épineuse,
herbe aux sorciers endormis
Datura stramonium L., 1753
Famille des Solanaceae
Clade des Euasteridées I / Lamiidées
Ordre des Solanales

Pour en savoir plus

DATURA stramonium L.
Stramoine, pomme épineuse, herbe aux sorciers endormis

Dans l'Yonne


Datura stramonium - 3 septembre 2020 dans l'Aube

Merci à Fleurs sauvages de l'Aube de nous avoir fait part de sa réapparition en 2020, ce qui a attiré notre attention en ce qui concerne l'Yonne, notamment à Escolives-Sainte-Camille, sans doute grâce à l'interdiction totale de l'atrazine fin 2001.
  • Mode de vie : annuel
  • Période de floraison : Août-Septembre
  • Période de fructification : Août-Septembre-Octobre
  • Habitat : Décombres, lieux habités. Il peut également se fixer sur des alluvions bouleversées et se retrouver dans les champs.

  • Tailles : 40 à 100 cm   60 à 80 mm.
  • Origine supposée des noms
    Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

    • générique : emprunté au sanskrit dhat, piquer, dont les Persans ont fait tatula et les Arabes datura.
      En français LE datura (nom masculin) doit son origine au portugais et a été vulgarisé par les herboristes et droguistes.
    • spécifique : l'étymologie de stramonium et de stramoine semble plus incertaine.

    Détails caractéristiques

    • En train de devenir l'une des adventices les plus présentes dans nos champs selon Bernard Bertrand, c'est une plante vénéneuse.
      Mortelle pour le bétail, elle peut être très dangereuse pour l'homme.

      Sans une étroite surveillance après son ingestion, en raison des comportements irrationnels induits par l'euphorie qu'elle procure, elle peut être cause d'accidents mortels, d'autant plus que les hallucinations qui surviennent dès 2 à 4 h après la prise peuvent durer plusieurs jours.

      Elle fait partie des "dangers biologiques transmissibles par les aliments de l'afssa/anses" et peut même contaminer le miel élaboré par des abeilles l'ayant butinée.

    • Ne surtout pas brûler cette plante qui contient des alcaloïdes (hyociamine, atropine, scopolamine) très vénéneux dans toutes ses parties pouvant entrainer des troubles psychiatriques sévères et des hallucinations, voire même des délires : l’inhalation des fumées entraînerait des répercussions sur le système nerveux qui pourraient s’avérer très graves et persister plusieurs jours, ou même de façon définitive.

      Il faut la laisser pourrir dans un coin isolé si elle apparaît dans des cultures légumières de jardin potager.

    • Depuis des millénaires tous les sorciers du monde connaissaient les effets psychotropes du Datura stramonium inhalé et les "calumets de la paix" des Indiens d'Amérique du Nord en contenaient ajouté à l'écorce de saule.

      Sans aller aussi loin, dans les campagnes icaunaises et partout ailleurs en France, le datura entraient dans la composition d'onguents servant à « pratiquer l'onction », c'est-à-dire se frotter avec le « véritable véhicule du sabbat » qu'était cette plante ayant d'ailleurs reçu le nom d'herbe aux sorciers ou de pomme du diable, surtout dans les villages où les pierres étaient animées.


    • Sa racine pivotante est équipée d'un chevelu racinaire important.
    • Ses feuilles, glabres, sont grandes, à dents aiguës mais non piquantes contrairement à celles de son fruit sec. D'un vert plus pâle sur la face inférieure en comparaison de la supérieure.


    ↓ 29 août 2020 dans l'Aube ↑

    • Sa fleur, en trompette érigée, est visitée le matin par les abeilles mais il semblerait qu'elle s'ouvre vraiment ou qu'elle sécrète d'autres parfums entre 19:00 et 20:00 (17 et 18 heures en TU), sa pollinisation étant surtout réalisée par des papillons de nuit qui, sa corolle étant profonde, ont souvent un corps velu qui retient bien le pollen, comme des Sphingidae du genre Acherontia, ce qui serait à vérifier.


    Vue vers 16:00 le 1er septembre 2020, dans l'Aube

    • Hermaphrodite, elle a 5 étamines à filets blancs et anthères beiges.


    3 septembre 2020 dans l'Aube

    • C'est une fleur très parfumée.
      De la même odeur fétide que toute la plante pour certains, d'«odeur rampante» pour Colette (1873-1954), grande connaisseuse des fleurs sauvages de l'Yonne où elle a passé son enfance et son adolescence.
      Tandis que Marcel Proust (1871-1922), enfermé dans son domicile parisien, faisait brûler de la poudre antiasthmatique de stramoine, à tel point que les tentures de sa chambre étaient imprégnées de son odeur forte.
    • Son fruit est une capsule d'abord verte puis brunissant à maturité et devenant rude et piquante en séchant, difficile à détruire et très résistante. Elle s'ouvre par 4 fentes pour laisser échapper ses graines noires d'apparence agréable mais très riches en alcaloïdes et donc très toxiques qui peuvent causer des problèmes si elles sont mêlées à des graines de sarrasin, par exemple (1 graine de Datura pour 10 000 de Fagopyrum peut suffire !).
    • Les embryons de ses graines peuvent rester à l'état de dormance pendant plusieurs années.

    Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

    • DATURA : 1.


    Capsule épineuse à quatre loges
    (cueillie encore verte et séchée ensuite)

    Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021   fleursauvageyonne