Cerfeuil bâtard, cerfeuil penché,
chérophylle penché, couquet
Chaerophyllum temulum L., 1753
Famille des Apiaceae (Umbelliferae),
sous-famille des Apioideae
tribu des Scandiceae
Clade des Euastéridées II / Campanulidées
Ordre des Apiales

Pour en savoir plus

Chaerophyllum temulum, ombelle de 7 cm


Bourgeons floraux
CHAEROPHYLLUM temulum L.
Chérophylle penché, cerfeuil bâtard, cerfeuil penché, couquet

Dans l'Yonne

  • Très commun
  • Mode de vie : bisannuel
  • Période de floraison : fin Mai-Juin-Juillet-Août
  • Habitat : Haies, lieux habités, friches. Sur sols calcaires.
  • Tailles : 30 à 100 cm   de 6 à 14 rayons  3 mm

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du grec ancien Χαιρεφυλλον (chaïrefulon), cerfeuil, dont les deux racines sont γαῦρος (chaïron), joyeux et φύλλον (phyllon), feuille.
  • spécifique : temulum, temulentum, adjectif latin signifiant imbibibé, saturé, ivre... ayant bu du temetum, c'est-à-dire du vin pur ou une boisson capiteuse.

Détails caractéristiques

Ceux vus par Linné à la page 258 de son Species plantarum.
Sans doute les avait-il observé avant que leurs pistils arrivent à maturité...

... raison pour laquelle il classe ce Chaerophyllum dans les Floribus disci masculis, alors qu'il classe le Chaerophyllum sylvestre (introuvable dans l'Yonne) parmi les Floribus omnibus hermaphroditis qui lui aussi présente d'abord un stade mâle avant de devenir hermaphrodite comme l'avait remarqué un entomologiste comme Sir John Lubbock dans son ouvrage publié en français en 1879.

---------

  • Ses ombelles sont penchées avant leur floraison...

 
... et leurs fleurs, dépourvues de sépales...

... ont une corolle à 5 pétales égaux en leur centre, mais plus grands vers l'extérieur dans les fleurs de leur périphérie.

  • Tiges pleines de couleur pourpre et marron/violet à leur niveau inférieur
    (ce qui permet de ne pas les confondre avec celles d'Anthriscus sylvestris),
    rugeuses et velues, renflées et maculées de vert sous les noeuds (caule scabro, maculato : geniculis tumidis, selon Linné).

  • Poils souples et étalés à la face inférieure et supérieure des feuilles.

  • Ses fruits sont des diakènes et contiennent donc deux graines.
      

  • Le nom de "cerfeuil enivrant" lui est parfois donné et même si sa toxicité n'est pas certaine, mieux vaut être prudent.
    C. temulum contiendrait inconstamment un alcaloïde volatile et toxique insuffisamment connu. Étant une plante très nitrophile, sa toxicité inconstante ne serait-elle pas dû à d'éventuels abus d'épandages azotés ?

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • CHAEROPHYLLUM : 1.

Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021   fleursauvageyonne