Actée en épi,
herbe de Saint-Christophe
Actaea spicata L., 1753
Famille des Ranunculaceae
Sous-famille des Ranunculoideae,
tribu des Actaeeae

Clade des Eudicotylédones - Dicotylédones vraies
Ordre des Ranunculales
   Pour en savoir plus
  
Andryes, 2002

ACTAEA spicata L.
Actée en épi, herbe de Saint-Christophe

Dans l'Yonne

  • Assez rare
  • Mode de vie : vivace
  • Période de floraison : Mai-Juin
  • Habitat : Bois sur sol calcaire (hêtraies calcicoles).
  • Tailles : 40 à 80 cm
     18 mm. Selon Poinsot : 15 à 30 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : Pline l'ancien cite déjà une plante de ce nom dans le Livre XVII de son Histoire Naturelle et Linné n'a sans doute fait que reprendre son nom évoquant la mythologie grecque : Actéon, à la chasse, surprit la déesse Artémis au bain. Celle-ci, irritée, le changea en cerf et les chiens du chasseur, devenus enragés après avoir mangé les baies de l'actée en épi, dévorèrent leur maître aussitôt.

  • spécifique : participe du verbe latin spicare, se former en épi : en raison de la forme de son inflorescence qui est d'ailleurs plutôt en grappe. Mais Linné n'était pas toujours très précis dans ses dénominations.

Détails caractéristiques

Si ses racines sont utilisées fraîches contre certains problèmes de santé, il est recommandé de ne pas toucher aux baies ni aux graines (pouvant être dangereuses pour les enfants) qui produisent des inflammations cutanées et, absorbées, provoquent des nausées et des vomissements.

  • Feuilles bi-pennées à odeur désagréable lorsqu'elles sont froissées.
  • Inflorescence en grappes ovales.
  • Baies ovoïdes, vertes puis noires, de 12-13 mm, luisantes à maturité contenant de nombreuses graines.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • ACTAEA : 1.

Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021   fleursauvageyonne