Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne et d'ailleurs

Cornouiller sanguin
Cornus sanguinea L., 1753
Famille des Cornaceae (Araliaceae pour l'abbé Coste)
Clade des Asteridées - Ordre des Cornales

Pour en savoir plus


Malgré leur faible toxicité, les drupes du cornouiller sanguin
ne sont pas mangeables en raison de leur amertume,
même si elles sont consommées par les oiseaux


CORNUS sanguinea L., 1753
Cornouiller sanguin

Dans l'Yonne

  • Arbrisseau très commun.
  • Période de floraison : Avril-Mai.
  • Habitat : Haies, lisières des bois. Sur sols calcaires.
  • Tailles : 1 à 3 ou 5 mètres   8 à 10 mm groupées en corymbe.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : en latin cornus,-i était déjà le nom du cornouiller, mais certains auteurs précisent que ce mot dérivait sans doute de cornu,-us, la corne : allusion au bois lourd, dur et compact comme la corne qui servait à faire des lances et des javelots eux aussi nommés corni (au pluriel).
  • spécifique : adjectif latin au féminin (genre des arbres du temps des Romains), signifiant "de la couleur du sang", allusion à la couleur de son feuillage à l'Automne et à celle de ses rameaux en Hiver.


Lucy-sur-Cure/Essert, mars 2010


Lucy-sur-Cure/Essert, début avril 2010


Lucy-sur-Cure/Essert, mi-avril 2010


Saint-Moré, 2 juin 2010

  • Puis vient la lente élaboration des drupes de Cornus sanguinea.

Détails caractéristiques

  • Son bois est dense et dur.
  • Ses feuilles sont acuminées.
  • Ses fleurs sont en corymbes et paraissent après les feuilles.
  • Ses graines sont dispersées par les oiseaux : c'est donc une plante ornithocore.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021  fleursauvageyonne