et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    

Limoine, chénopode à graines nombreuses
Lipandra polysperma (L.) S.Fuentes, Uotila & Borsch, 2012
Familles des Amaranthaceae,
sous-famille des Chenopodioideae

Clade des Eudicotylédones - Dicotylédones vraies
Ordre des Caryophyllales
Pour en savoir plus


Photos © Daniel Bourget - Chevillon "Les Tabouelles", 9 septembre 2018

LIPANDRA polysperma (L.) S.Fuentes, Uotila & Borsch, 2012
Limoine, chénopode à graines nombreuses

Dans l'Yonne

  • Assez commune
  • Cycle de vie : annuel
  • Période de floraison : Juillet-Août-Septembre
  • Habitat : : Lisière des bois humides, cultures, décombres, sur sols riches en azote.
  • Tailles : 20 à 80 cm
     hermaphrodites à 2 étamines et 2 stigmates sur un style très court, corolles de 1 à 2 mm

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : en remplacement d'un nom de genre devenu illégitime (Oligandra) qui avait été créé en 1835 par le botaniste allemand Christian Friedrich Lessing (1809-1862), Lipandra est un nom de genre créé par Alfred Moquin-Tandon en 1840 dans un ouvrage lui ayant permis de "rire sous cape" comme les laboureurs du XVIIIe siècle ont dû le faire dans un autre domaine au sujet de l'épine-vinette.





  • spécifique : qui contient un nombre de graines qu'on ne peut compter.

  • Son nom français de genre féminin, Limoine, est d'origine grecque : λειμώνιον (leimónion) qui signifiait prairie.

Synonymie récente

  • Chenopodium polyspermum L., 1753

Détails caractéristiques

  • Ses tiges rameuses, anguleuses à 4 angles, de couleur verdâtre à rougeâtre.
  • Ses feuilles entières, ovales ou oblongues, parfois terminées en pointe.
  • Ses fleurs vertes en glomérules regroupés en panicules terminales.
  • Ses fruits : des akènes à parois fines beiges ou rougeâtres à noirs.
  • C'est une plante inodore.
  • Elle fait partie des espèces résistantes aux herbicides de la famille des triazines, une résistance qui est apparue en France en 1976 et qui a concerné jusqu’à 23 espèces de plantes dans le maïs, les vignes et aux abords des voies ferrées.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • LIPANDRA : 1.


Photo © Daniel Bourget et Maryse Lestrat
Chevillon "Les Tabouelles", 9 septembre 2018



et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    

                                     


Mise à jour : décembre 2019   2005 à 2019  fleursauvageyonne