et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    

Euphorbe épurge, grande épurge
Euphorbia lathyris L., 1753
Famille des Euphorbiaceae, sous-famille des Euphorbioideae

Clade des Eurosidées I - Ordre des Malpighiales
Pour en savoir plus


Photo © Jean-Pierre AUDARD

EUPHORBIA lathyris L.
Euphorbe épurge, grande épurge

Dans l'Yonne

  • Courante
  • Cycle de vie : bisannuel
  • Période de floraison : Mai-Juin-Juillet
  • Habitat : décombres ; friches xérophiles ; lieux cultivés.
  • Tailles :  30 à 120 cm
    Ses inflorescences sont en cyathes

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : plante découverte par Juba II (52 av.JC-23 ap.JC), roi berbère de Maurétanie.

    Savant et écrivain, il la décrivit et la dédia à son médecin grec Euphorbe.

  • spécifique : Pline le Naturaliste employait déjà ce nom de lathyris pour désigner la plante, tout comme Quintus Serenus Sammonicus dans son célèbre De medicina præcepta, indiquant l'usage de son "suc" pour enlever les verrues... abracadabra !
  • Son nom français «  épurge » vient de l’ancien français espurgier (nettoyer, purifier), en référence aux propriétés purgatives des graines.

Détails caractéristiques

  •  Son latex contient des substances vénéneuses et il faudrait surtout ne pas se frotter les yeux avant de se laver les mains après l'avoir cueillie, tout comme après avoir touché d'autres Euphorbes.

  • Ses "feuilles" supérieures sont en réalité de grandes bractées florales...



... contrairement aux feuilles sessiles et décussées de la base de la plante adulte qui sont les seules visibles sur la plante jeune

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre



et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    

                                     


Mise à jour : décembre 2019   2005 à 2019  fleursauvageyonne