et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    

Panicaut champêtre, chardon-Roland
Eryngium campestre L., 1753
Famille des Apiaceae (Umbelliferae)
Euasterid II - Apiales / sous-famille des Saniculoideae

Pour en savoir plus



ERYNGIUM campestre L.
Panicaut champêtre, chardon-Roland

Dans l'Yonne

  • Commun
  • Cycle de vie : vivace
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août-Septembre
  • Habitat : Bord des chemins, friches calcaires, lieux secs et ensoleillés.
  • Tailles : 30 à 60 cm   ombelle d'ombellules compacte de 10 à 15 mm

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique :

    nom latin déjà employé par Pline et l'agronome Columelle, ainsi que Bauhin et Charles de l'Ecluse avant d'être repris par Linné.


  • spécifique : qui pousserait dans les plaines, en latin.

Détails caractéristiques

  • Ses racines peuvent atteindre 2 m de profondeur.
  • Ses feuilles sont épineuses.
  • Ses fleurs à 5 pétales sont pédonculées et réunies en ombelles d'ombellules compactes arrondies, ressemblant à un capitule, et entourées d'un involucre de bractées épineuses.
  • Ses fruits sont des diakènes couverts d'écailles.

  • Le panicaut champêtre peut-être parasité par :
    Orobanche amethystea Thuill., 1799,
    l'orobanche violette, dite également orobanche du panicaut.


    Photo © Jean Paul Brûlé - 14 juin 2008, sur le site Natura 2000 en Champagne Sénonaise à proximité de Pont-sur-Vanne.

    Cette Orobanchaceae est assez rare dans l'Yonne. Elle mesurant de 20 à 50 cm avec des fleurs de 15 à 22 mm en juin et juillet. Sa tige poilue glanduleuse, de couleur violacée, explique son nom français.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • ERYNGIUM : 1

  

Comme vous le voyez ci-dessous,
Eryngium maritimum présente d'autres particularités :

  

Siouville-Hague (Manche), août 2013

  



et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    

                                     


Mise à jour : juin 2019   2005 à 2019  fleursauvageyonne