Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne

Seslérie blanchâtre, seslérie bleue
Sesleria caerulea (L.) Ard., 1763 subsp. caerulea
Famille des Poaceae,
sous-famille des Pooideae,
tribu des Poeae

Monocotylédones - Clade des Commélinidées - Ordre des Poales
Pour en savoir plusAutres Poaceae 


Saint-Moré, 9 mars 2018 - Photo © Daniel Bourget

SESLERIA caerulea (L.) Ard.
Seslérie blanchâtre, seslérie bleue

Dans l'Yonne

  • Assez commune
  • Mode de vie : vivace
  • Période de floraison : Mars-Avril
  • Habitat : Coteaux, rochers calcaires.
    Nous l'avions déjà rencontrée au Bois du parc de Mailly-la-Ville 28 mars 2015 :



  • Taille : 20 à 60 cm

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : Scopoli avait dédié ce genre à Leonardo Seslero, médecin vénitien et Naturae curiosissimo viro, créateur d’un jardin botanique privé riche en espèces rares sur l’île de Sant'Elena.

  • spécifique : un adjectif latin indiquant la couleur de ses glumelles ou des filets de ses étamines.

Détails caractéristiques

  • Tige peu feuillée et sans noeud de 10 à 45 cm.
  • Son feuillage est coriace et un peu coupant. Feuilles basales longues et mucronées, de 3 à 5 mm de large.
  • Inflorescence en panicule spiciforme.
  • Ses épillets n'ont que 2 à 4 fleurs.
  • Glumes aigües ou mucronées.
  • Glumelle bleuâtre à violet noirâtre, avec 2 dents et 3 petites arêtes ne dépassant pas 1/4 de sa longueur.
  • Supporte une grande amplitude thermique journalière.
  • Poussant en touffes épaisses, elle stabilise les pentes.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • SESLERIA : 1.


Saint-Moré, 9 mars 2018 - Photo © Daniel Bourget

 Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne

   
 
                                        


Mise à jour : décembre 2019   2005 à 2020  fleursauvageyonne