et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

Doradille du Nord, doradille septentrionale
Asplenium septentrionale (L.) Hoffm., 1795
Famille des Aspleniaceae (Fougères)

Pour en savoir plusAutresvégétaux sans fleurs ni graines
Cliquer pour descriptif

Asplenium septentrionale
Photo © Marc Douchin - AIB

ASPLENIUM septentrionale (L.) Hoffm.
Doradille du Nord, doradille septentrionale
Haut de la page

Dans l'Yonne

  • Assez rare
  • Cycle de vie : vivace
  • Période de sporulation : Mai-Juin-Juillet-Août
  • Habitat : Rochers granitiques et humides, margelles de puits, vieux murs. Sur sols acides.
  • Taille des frondes : 5 à 15 cm

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du grec σπλήνα (splina), la rate, avec le préfixe privatif a-. Les Crétois nommaient déjà une plante Asplenon, sans rate, et Pline (Hist. Nat., liv. XXVII, ch. 17) écrivait à son sujet : « L'asplenon (...) a des feuilles nombreuses,longues d'un tiers de pied ; une racine limoneuse, percée de trous comme celle de la fougère, blanche et chevelue. Il n'a ni tige, ni fleur, ni graine ; il croît parmi les pierres et dans les murailles obscures et humides : le plus estimé se trouve en Crète.
    On prétend que la décoction de ses feuilles dans le vinaigre, bue pendant quarante jours, consume la rate ; du moins on les applique en liniment sur ce viscère.»
  • spécifique : Linné lui donne avec cet adjectif une vague origine géographique nordique.

Détails caractéristiques

  • Fougère héliophile poussant en touffes, avec des pétioles allongés.
  • Limbe fourchu ou tripartite, divisé en lanières.
  • Les sores occupent la surface inférieures des pennes, y compris les lanières.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • ASPLENIUM : 5 + 3 subsp.


et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

                                  fleurs blanc crème fleurs blanches


Mise à jour : mai 2016   2005 à 2017  fleursauvageyonne