Quelques végétaux
sans fleurs ni graines dans l'Yonne
(beaucoup sont encore à découvrir : leurs noms sont indiqués ci-dessous)

Quand on est botaniste amateur, il n'est pas évident de classer ces végétaux qui sont certes des plantes terrestres.
Qu'il s'agisse des sphaignes, mousses (les Bryophytes), hépatiques (les Marchantiophytes) et anthocérotes (les Antocerotophytes) qui ne possèdent pas de système vasculaire contrairement aux prêles, lycopodes et fougères (les Trachéophytes), aucune classification ou nomenclature ne semble stable en 2018. Notre choix n'a donc rien de définitif, mais mieux vaut rester simple et tenter de comprendre.

En fonction de nos découvertes sur le terrain et de l'arbre taxonomique du Catalogue of Life du 26 février 2018, nous distinguons actuellement :

Trois embranchements
1
BRYOPHYTES
2
MARCHANTIOPHYTES
3
TRACHEOPHYTES
(+ les Magnoliopsida)
2 classes/3 ordres1 classe/1 ordre 4 classes/5 ordres
Mousses :
Bryales
Polytrichales

Sphaignes :
Sphagnales
Hépatiques à thalles :
Marchantiales
Prêles et lycopodes :
Equisetales
Lycopodiales

Fougères leptosporangiées :
(Polypodiopsida)

Osmundales
Polypodiales

Fougères eusporangiées :
(Psilotopsida)

Ophioglossales
1
BRYOPHYTES
2
MARCHANTIOPHYTES
3
TRACHEOPHYTES
(+ les Magnoliopsida)


Leurs familles sont classées   ici   par ordre alphabétique



1. BRYOPHYTES

Classe des Bryopsida


Ordre des Bryales M. Fleisch., 1904

Ordre des Polytrichales M. Fleisch., 1920

Il n'a qu'une seule et unique famille, comprenant plusieurs genres comme Atrichum, Pogonatum et Polytrichum présents dans l'Yonne.



Classe des Sphagnopsida

Ordre des Sphagnales Limpr., 1876*

Sans racines ni vaisseaux conducteurs mais avec de véritables feuilles ayant une structure particulière.






Mouvements du péristome (structure spécialisée du sporange des mousses) qui vont permettre la libération progressive des spores.





2. MARCHANTIOPHYTES

Classe des Marchantiopsida

Ordre des Marchantiales Limpr., 1876-1877*

Dans le groupe des Marchantiophytes (comprenant plusieurs ordres dont les noms varient selon les classifications), l'ordre des Marchantiales est celui des hépatiques à thalles (c'est-à-dire sans tiges ni feuilles, mais avec une lame verte aplatie portant des corbeilles à propagules) qui, pendant longtemps, pour des raisons morphologiques et anatomiques ont été classées dans le groupe des Bryophytes.





3. TRACHEOPHYTES

| Prêles | Lycopodes | Fougères |


Classe des Equisetopsida

Ordre des Equisetales DC. ex Bercht. & J.Presl, 1820

Avec une seule et unique famille, et un seul genre.
Leurs rhizomes souterrains sont pourvus de racines adventives.



Classe des Lycopodiopsida

Ordre des Lycopodiales Dumort., 1829

Des végétaux toujours verts.



Les rhizomes des fougères portent des racines vraies
et leur cycle de vie se présente ainsi :

Galerie de Botanique du MNHN à Paris


Classe des Polypodiopsida

C'est la classe des fougères leptosporangiées.

Les fougères eusporangiées, comme les | Ophioglossaceae | font partie de la classe des Psilotopsida.

Ordre des Osmundales Link, 1833




Ordre des Polypodiales Link, 1833

Avec les Familles suivantes :
| Aspleniaceae | Athyriaceae | Blechnaceae | Cystopteridaceae |
| Dennstaedtiaceae | Dryopteridaceae | Polypodiaceae |



  • Famille des Cystopteridaceae Shmakov, 2001

    - Cystopteris fragilis (L.) Bernh., 1805
    Cystoptéris fragile, capillaire blanche, capillaire blanc
    - Gymnocarpium dryopteris (L.) Newman, 1851
    Polypode du chêne, dryoptéris de Linné, lastrée du chêne
    - Gymnocarpium robertianum (Hoffm.) Newman, 1851
    Polypode du calcaire


  • Famille des Dryopteridaceae Herter, 1949

    - Dryopteris affinis (Lowe) Fraser-Jenk., 1979
    Dryoptéris écailleux, fausse Fougère mâle
    - Dryopteris carthusiana (Vill.) H.P.Fuchs, 1959
    Dryoptéris des chartreux, fougère spinuleuse
    - Dryopteris dilatata (Hoffm.) A.Gray, 1848
    Dryoptéris dilaté, fougère dilatée

    Dryopteris filix-mas (L.) Schott
    Fougère mâle

    - Polystichum aculeatum (L.) Roth, 1799
    Polystic à aiguillons, polystic à frondes munies d'aiguillons
    - Polystichum setiferum (Forssk.) T.Moore ex Woyn., 1913
    Polystic à frondes soyeuses, fougère des fleuristes, aspidium à cils raides

  • Famille des Polypodiaceae J.Presl & C.Presl, 1822

    - Polypodium cambricum L., 1753
    Polypode austral
    - Polypodium interjectum Shivas, 1961
    Polypode intermédiaire

    Polypodium vulgare L.
    Polypode vulgaire



Classe des Psilotopsida

Ordre des Ophioglossales Link, 1833

Une seule famille comprenant 5 genres dont deux se trouvent dans l'Yonne.






Mise à jour : avril 2018   2005 à 2018  fleursauvageyonne