et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

Germandrée petit-chêne, chênette
Teucrium chamaedrys L., 1753
Famille des Lamiaceae (Labiatae),
sous-famille des Teucrioïdeae

Dicotylédones vraies - Lamiales
Pour en savoir plusAttention !
Cliquer pour descriptif

Teucrium chamaedrys
Photo © Daniel BOURGET


Teucrium chamaedrys

TEUCRIUM chamaedrys L.
Germandrée petit-chêne, chênette
Haut de la page

Dans l'Yonne

  • Très commune
  • Cycle de vie : vivace.
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août-Septembre
  • Habitat : Pelouses calcaires sèches, rocailles.
  • Tailles : 10 à 35 cm   9 à 16 mm dont l'inflorescence est un épi terminal.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : plante dédiée à Teucer, prince de Troie, qui découvrit, dit-on, les propriétés médicinales de la germandrée.
    Actuellement cette plante serait considérée comme toxique pour le foie.

  • spécifique : chamaedrys était le nom latin de la Germandrée et V. chamaedrys porte parfois le nom de Fausse Germandrée.
    Ce mot d'origine grecque, formé d'un adverbe χαμαι (chamai) signifiant à terre, par terre, et du mot δρυς (drus), le chêne, aurait eu dans la Grèce antique le sens de "chêne nain".

Détails caractéristiques

  • Produit 2 rejets dont le second parvient à floraison.
  • C'est une plante velue.
  • Ses feuilles ressemblent à celles du chêne : elles sont lobées et d'un vert différent sur leurs deux faces, la ventrale (supérieure) étant plus foncée que la dorsale (inférieure).
  • Son calice rouge foncé a 5 dents.
  • Et ceux vus par Linné en 1738 dans son Hortus Cliffortiana :

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • TEUCRIUM : 4.


et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

                                     


Mise à jour : novembre 2017   2005 à 2017  fleursauvageyonne