et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

Renouée persicaire
Persicaria maculosa Gray, 1821
Famille des Polygonaceae

Dicotylédones vraies - Caryophyllales
Clade APG IV (2016) des Polygonidées
Pour en savoir plusAutres fleurs de couleur          
Cliquer pour descriptif

Polygonum persicaria

PERSICARIA maculosa Gray
Renouée persicaire
Haut de la page

Dans l'Yonne

  • Assez commune
  • Cycle de vie : annuel
  • Période de floraison :
    Juillet-Août-Septembre-Octobre
  • Habitat : Lieux (champs) et chemins humides, bord des eaux.
  • Tailles : 20 à 80 cm   1 à 2 mm en gros épis.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : nom latin de la persicaire, une sorte d'oseille déjà mentionnée et employée comme laxatif au IIe siècle de notre ère.
  • spécifique : en raison de la tache obscure sur ses feuilles.
  • Le nom français "renouée" permet de s'intéresser à la tige de cette plante qui présente comme des nœuds au niveau des insertions des pétioles de ses feuilles.

Synonymie récente

  • Polygonum persicaria L. 1753.

Détails caractéristiques

  • Un détail morphologique qui singularise les Polygonacées : le pétiole est inséré le long de l'ochréa (comparable à une gaine ou un tube), et la base de l'ochréa indique (par définition) la position du nœud correspondant sur la tige.
    Généralement ciliée, l'ocrhéa ci-dessus ne possédait pas ou plus de cils.

  • Ses feuilles sont souvent tachées de brun noir au milieu du limbe.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • PERSICARIA : 6.


et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

Mise à jour : avril 2016   2005 à 2017  fleursauvageyonne