et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

Renouée poivre d'eau
Persicaria hydropiper (L.) Spach, 1841
Famille des Polygonaceae

Dicotylédones vraies - Caryophyllales
Clade APG IV (2016) des Polygonidées
Pour en savoir plusAutres fleurs de couleur     
Cliquer pour descriptif

Persicaria hydropiper

PERSICARIA hydropiper (L.) Spach
Renouée poivre d'eau
Haut de la page

Dans l'Yonne

  • Commune
  • Cycle de vie : annuel
  • Période de floraison : Juillet-Août-Septembre-Octobre
  • Habitat : Lieux humides, fossés.
  • Tailles : 20 à 80 cm   ?? cm

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : nom latin de la persicaire, une sorte d'oseille déjà mentionnée et employée comme laxatif au IIe siècle de notre ère.
  • spécifique : de hydro, eau, et piper, poivre.
  • Le nom français "renouée" permet de s'intéresser à la tige de cette plante qui présente comme des nœuds au niveau des insertions des pétioles de ses feuilles.

Synonymie récente

  • Polygonum hydropiper L., 1753

Détails caractéristiques

  • Ses noeuds ciliés.
  • Ses jeunes feuilles ont un goût poivré et ses graines pouvaient, semble-t-il, remplacer le poivre (mais dans les "canons du manger" chinois il ne fallait pas en consommer durant le deuxième mois de l'année pour éviter de maltraiter ses reins).
  • Un détail morphologique qui singularise les Polygonacées : le pétiole est inséré le long de l'ochréa (qui est un tube), et la base de l'ochréa indique (par définition) la position du nœud correspondant sur la tige.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • PERSICARIA : 6


et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

                                  fleurs blanc crème fleurs blanches


Mise à jour : avril 2016   2005 à 2017  fleursauvageyonne