et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

Ortie royale
Galeopsis tetrahit L., 1753
Famille des Lamiaceae (Labiatae),
sous-famille des Lamioïdeae

Dicotylédones vraies - Lamiales
Pour en savoir plusAutres fleurs de couleur     
Cliquer pour descriptif

Galeopsis tetrahit

GALEOPSIS tetrahit L.
Ortie royale
Haut de la page

Dans l'Yonne

  • Très commun
  • Cycle de vie : annuel
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août-Septembre
  • Habitat : Cultures, coupes des bois.
  • Tailles : 20 à 80 cm   10 à 20 mm

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : galeopsis vient du grec γαλῆ (galé), belette, et opsis, aspect.
    Plusieurs Labiées dont la corolle a deux lèvres et le calice est campanulé et à dents épineuses ont porté ce nom dans l'Antiquité car leur aspect rappelait la gueule ouverte du plus petit carnivore d’Europe qui passe souvent inaperçue à notre époque mais qui était, bien avant le chat et même au Moyen Age, l’animal familier chasseur de souris.

  • spécifique : tetrahit : mot étrange !
    Présenterait-il une racine grecque et une racine suédoise ? Tetra, quatre, et hit, ici, en suédois. Pourquoi 4, et pourquoi ici ?
    Linné a-t-il conservé ce nom parce qu'Olof Celsius (1670-1756), son professeur de Théologie et protecteur, botaniste amateur, l'employait déjà dans son herbier Flora Uplandica ?

Détails caractéristiques

  • Serait un hybride, naturellement formé entre Galeopsis pubescens et Galeopsis speciosa.
  • Sa tige carrée est pubescente et renflée sous chaque nœud.
  • Ses feuilles opposées aux pétioles poilus sont ovales et dentées.
  • Son calice à poils piquants est denté.
  • Sa corolle est bilabiée.
  • Quatre étamines.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre



et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

                                  fleurs blanc crème fleurs blanches


Mise à jour : juini 2017   2005 à 2017  fleursauvageyonne