et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

Crépis capillaire, crépide à petite tête
Crepis capillaris (L.) Wallr., 1840
Famille des Asteraceae (Compositae),
sous-famille des Cichorioideae
sous-tribu Crepidinae de la tribu Cichorieae

Dicotylédones vraies - Astérales
Pour en savoir plusAutres fleurs de couleur     
Cliquer pour descriptif

Crepis capillaris
Irancy, 3 juillet 2016

CREPIS capillaris (L.) Wallr.
Crépis capillaire, crépide à petite tête

Crepis capillaris

Haut de la page

Dans l'Yonne

  • Très commun
  • Cycle de vie : annuel
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août
  • Habitat : Cultures, friches, jardins
  • Tailles : 20 à 80 cm
     10 à 15 mm, avec uniquement des demi-fleurons (fleurs toutes ligulées).

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : Crepis était déjà le nom d'une fleur en latin.
    C'est un genre botanique monophyllétique difficile, étudié de 1915 à 1947, par Ernest B. Babcock. Avec n = 3 Crepis capillaris ferait partie des espèces de Crepis les plus évoluées.
    p. 72, Advances in genetics, M. Demerec, Academic Press N.Y., 1947
    Cf. Bulletin de la Société Botanique de France. Actualités Botaniques. Volume 133, 1986.

  • spécifique : du latin capillus, capillaris qualifiant quelque-chose de fin comme un cheveu.

Détails caractéristiques

  • A la base ses feuilles sont très découpées mais plus haut elles sont étroites et embrassent les tiges.
  • Ses bractées sont courtes.
  • Ses ligules jaunes sont teintées de rouge au dessous.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • CREPIS : 8.
    On peut trouver dans l'Yonne la crépide à feuilles de pissenlit, Crepis vesicaria subsp. taraxacifolia (Thuill.) Thell. ex Schinz & R. Keller.


et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

Mise à jour : juillet 2017   2005 à 2017  fleursauvageyonne