et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

Corydale jaune
Pseudofumaria lutea (L.) Borkh., 1797
Famille des Papaveraceae, sous-famille des Fumarioideae

Eudicotylédones - Ranunculales
Pour en savoir plusAutres fleurs de couleur     
Cliquer pour descriptif

Pseudofumaria lutea
7 août 2016

Pseudofumaria lutea

PSEUDOFUMARIA lutea (L.) Borkh.
Corydale jaune
Haut de la page

Dans l'Yonne

  • Rare
  • Cycle de vie : vivace
  • Période de floraison : Avril-Mai-Juin-Juillet-Août-Septembre
  • Habitat : Vieux murs. C'est une fleur qui est donc également urbaine.
  • Tailles : 20 à 30 cm   ± 10 mm

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : pseudo car on peut lui trouver une ressemblance avec les fumeterres, fumaria.
  • spécifique : d'une couleur jaune comme celle du feu.
  • Son nom français, dû à l'un de ses anciens noms latins, vient du grec corydallos, alouette, l'éperon de la corolle rappellant :
    - soit le doigt postérieur de l'alouette,
    - soit la fleur du pied-d'alouette.

Synonymie récente

  • Corydalis lutea (L.) DC., 1805

Détails caractéristiques

  • Pousse en touffes.
  • Ses inflorescences sont en grappes unilatérales.
    Pseudofumaria lutea
    Photo © Jean-Pierre AUDARD
  • Contient des alcaloïdes la rendant toxique (tetrahydropalmatine et bulbocapnine), notamment pour les moutons.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • PSEUDOFUMARIA : 3

Pseudofumaria lutea
Photo © Jean-Pierre AUDARD



et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

Mise à jour : mai 2017   2005 à 2017  fleursauvageyonne