Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne

Galle du lierre terrestre
Son agent causal est un Cynips : Liposthenes glechomae (Linnaeus, 1758)
un hyémnoptère de la famille des Cynipideae

Pour en savoir plusAutrescécidies ou galles






Lucy-sur-Cure, 18 juin 2019.

Galle du lierre terrestre

Dans l'Yonne

  • Apparemment assez rare
  • Période d'apparition : Juin
  • Habitat : Glechoma hederacea.
  • Taille : variable (de 8 à 40 mm)

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : peut-être du grec ancien λίπος (lípos), gras, mais pour en savoir plus la zoonymie (du grec ζῷον (zôon), animal et ὄνομα (ónoma), nom) ne semble pas s'être intéressée à ce nom attribué par Linné qui pensait peut-être à l'une des filles du dieu Phorcys, comme par exemple Sthéno (la puissante Gorgone) ?

  • spécifique : génitif latin du nom glechoma.

Détails caractéristiques

  • Toutes les parties aériennes du lierre terrestre (feuilles, pétioles, fleurs, tiges) peuvent présenter cette galle due à un insecte de la même famille que celui des bédégars.
  • Galle arrondie, charnue, poilue et qui serait comestible.
    Réaumur (1683-1757) l'avait goûtée selon ce qu'il mentionne à la page 416 du tome III de ses Memoires pour servir a l'histoire des insectes.



  • Une coupe longitudinale montre en son centre une loge hémisphérique.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • LIPOSTHENES : réponse à demander aux entomologistes.


Lucy-sur-Cure, 18 juin 2019.

 Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne

   
 
                                        


Mise à jour : janvier 2020   2005 à 2020  fleursauvageyonne