Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne

Consoude officinale, grande consoude,
herbe à la coupure
Symphytum officinale L., 1753
Famille des Boraginaceae,
sous-famille des Boraginoideae

Clade des Euasteridées I / Lamiidées - Ordre des Boraginales
Pour en savoir plus

SYMPHYTUM officinale L.
Consoude officinale, grande consoude, herbe à la coupure

Dans l'Yonne

  • Commun
  • Mode de vie : vivace
  • Période de floraison : Mai-Juin
  • Habitat : Fossés, bord des eaux.
  • Tailles : 30 à 90 cm   ± 20 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : Dioscoride et Pline employaient déjà ce nom sous la forme grecque σύμφυτον (latinisée en symphyton).



    La forme Symphytum est employée par Linné, lecteur de Bauhin et de Tournefort qui avait illustré le Symphytum orientale de Linné dans son ouvrage Relation d'un voyage du Levant fait par ordre du roy publié en 1717.

  • spécifique : ayant des propriétés médicinales.

  • Le nom français Consoude vient lui du latin consolidare qui veut dire fortifier, affermir.

Détails caractéristiques

  • Ses fleurs peuvent être jaune-blanc, pourpres ou rose-violet.
  • C'est un excellent engrais naturel et vous pourriez en cultiver une variété dans votre jardin.
  • La confodre avec une digitale semble difficilement imaginable, mais l'ANSES signale des cas possibles de confusion en été !

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • SYMPHYTUM : 1
    + 1 hybride
    : Symphytum x uplandicum Nyman, 1855,
    hybride de S. officinale et de S. asperum.

 Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne

   
 
                                        


Mise à jour : mai 2020   2005 à 2020  fleursauvageyonne