et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

Le genre GALIUM
Famille des Rubiaceae

Dicotylédones vraies - Gentianales
Autres fleurs de couleur                

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre GALIUM :
8, dont 3 très rares, 1 rare et 4 espèces communes

Origine supposée de son nom générique

  • du grec γάλα (gala), le lait, plusieurs espèces de Galium ayant, dit-on, la propriété de faire cailler le lait.

Galium aparine

Galium aparineG. aparine fin juin

G. aparine, feuilles mucronées et fruits

GALIUM aparine L., 1753
Grateron, gratteron
Haut de la page

Dans l'Yonne

  • Très commun
  • Cycle de vie : annuel
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août-Septembre la deuxième année
  • Habitat : Cultures, haies.
  • Tailles : 30 à 100 cm   1,5 à 1,7 mm.

Origine supposée de son nom spécifique

  • Ce mot grec est déjà employé, au Ier siècle, par Pline l'Ancien dans son Histoire Naturelle, TOME SECOND, LIVRE XXVII - chapitre XV.
    L'aparine, ou omphacocarpos ou philanthropos [...], est rameuse, velue, portant d'intervalle en intervalles cinq ou six feuilles, rangées circulairement autour des branches. La graine est ronde, dure, concave et douceâtre. Elle croît dans les champs de blé, dans les jardins ou les prés; elle s'attache aux vêtements par ses aspérités. On emploie contre la morsure des serpents la graine, en boisson dans du vin, une drachme; ainsi que contre la piqûre des araignées phalanges. Les feuilles, en topique, arrêtent les hémorragies des plaies. On instille le suc dans les oreilles.
     Pour en savoir plus sur Pline l'Ancien.

    Dans ses Elémens de Botanique, Tournefort employait lui aussi Aparine comme nom de genre et, contrairement à Linné, le distingait des Gallium

    Aparine de Tournefort

Détails caractéristiques

  • Ses poils raides le protègent des escargots.
  • Ses feuilles mucronées.
  • Ses fleurs sont blanches en terrain calcaire.

Traditionnellement

  • Ses graines furent torréfiées, autrefois, pour remplacer le café.

Galium mollugo

Galium mollugo

GALIUM mollugo L., 1753
Gaillet mou, caille-lait, gaillet mollugine, gaillet commun
Haut de la page

Dans l'Yonne

  • Très commun
  • Cycle de vie : vivace
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août
  • Habitat : Haies, orées des bois.
  • Tailles : 60 à 120 cm   2 à 3 mm.

Origine supposée du nom spécifique

  • Encore un terme que Linné a dû tirer de ses lectures de l'Histoire Naturelle de Pline l'Ancien (Tome second, livre XXVI).

Détails caractéristiques

  Galium mollugo
Lucy-sur-Cure, mai 2011

Galium odoratum

Galium odoratum
Ancy-le-Franc, 30 mai 2010
Reine des bois

GALIUM odoratum (L.) Scop., 1771
Aspérule odorante, belle-étoile, reine des bois
Haut de la page

Dans l'Yonne

  • Commun
  • Cycle de vie : vivace
  • Période de floraison : Mai-Juin
  • Habitat : Sous-bois de feuillus (hêtraies), sur sols légers et humus.
  • Tailles : 10 à 30 cm      ± 6 mm.

Origine supposée de son nom spécifique

  • Tandis que son ancien nom d'Asperula, du latin asper, rugueux, faisait allusion à ses poils raides, le présent fait allusion à l'odeur qu'il dégage en séchant.

Synonymie récente

  • Asperula odorata L.

Détails caractéristiques

  • Rhizome fin, long et ramifié.
  • Feuilles en verticille avec stipules, d'un vert un peu luisant mais plus clair sur la face inférieure. Leur nervure principale est bien visible sur les deux faces et leur bord est rude au toucher.
  • Tige fine, rigide et quadrangulaire.
  • Ses fleurs blanches à 4 pétales.
  • Ses petits fruits aux poils crochus.

    Fleurs, fruits et feuilles d'aspérule odorante

  • Malgré son nom elle n'est vraiment odorante qu'en se fanant et séchée car elle contient de la coumarine.
    Par contre son goût est, lui, très aromatique, qu'elle soit à l'état de jeunes pousses ou en fleurs.

Galium palustre

Galium palustre

GALIUM palustre L., 1753
Gaillet mou, caille-lait, gaillet mollugine, gaillet commun
Haut de la page

Dans l'Yonne

  • Commun
  • Cycle de vie : vivace
  • Période de floraison : Mai-Juin
  • Habitat : Marécages, prairies humides.
  • Tailles : 20 à 60 cm   2 mm.

Origine supposée du nom spécifique

  • Genre neutre de l'adjectif latin palustris,-is,-e : qui pousse dans les marais ou les zones très humides.

Détails caractéristiques

  • C'est une espèce hygrophile.
  • Les anthères de ses fleurs sont rouges.

    G. palustre, anthères

  • Pas de mucron (petite pointe raide) au bout de ses feuilles.

    Galium palustre

Galium verum

Galium verum Caille-lait jaune

GALIUM verum L., 1753
Gaillet vrai, caille-lait jaune, fleur de la St Jean
Haut de la page

Dans l'Yonne

  • Commun
  • Cycle de vie : vivace
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août-Septembre
  • Habitat : Prés, haies.
  • Tailles : 20 à 60 cm   2,3 à 5 mm.

Origine supposée du nom spécifique

  • Adjectif latin verus, -a, -um,accordé au genre neutre de galium à moins qu'il s'agisse du substantif verum, -i, le vrai, la vérité, le réel.

Détails caractéristiques

  • Ses fleurs ont 4 pétales et 4 étamines.
  • Ses jeunes pousses sont la plante préférée des larves d'une grosse Chrysomèle noire (Timarcha tenebricosa Fab.).


et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne

                                  fleurs blanc crème fleurs blanches


Mise à jour : juin 2017   2005 à 2017  fleursauvageyonne