Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne

Euphraise des champs
Euphrasia officinalis subsp. rostkoviana (Hayne) F.Towns., 1884
Famille des Orobanchaceae

Clade des Euasteridées I / Lamiidées - Ordre des Lamiales
Pour en savoir plusAutres Orobanchaceae 


Photo © Daniel Bourget - Côteau de la vallée d’Ervaux à Bellechaume, 21-09-2016

EUPHRASIA officinalis subsp. rostkoviana (Hayne) F.Towns.
Euphraise des champs

Dans l'Yonne

  • Commune
  • Mode de vie : annuel
  • Période de floraison : Juillet-Août-Septembre
  • Habitat : Côteaux, marécages, prairies, landes mais également les champs..
  • Tailles : 10 à 35 cm
     calice poilu-glanduleux : 5 à 6 mm - corolle : 10 à 16 mm


Photo © Daniel Bourget - Côteau de la vallée d’Ervaux à Bellechaume, 25-08-2012

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du grec εὐφροσύνη (euphrosúnê), joie, allégresse (qui est également le nom d'une des Trois Grâces et celle . Apparemment en raison d'un usage médicinal qui guérissait certaines maladies des yeux.

  • spécifique : adjectif latin

  • subspécifique : une dédicace à Friedrich Wilhelm Gottlieb Rostkov (1770-1848), médecin et botaniste prussien puisqu'à l'époque Szczecin se nommait Stettin, très intéressé par les Juncus dont un genre de l'hémisphère sud porte d'ailleurs son nom (Rostkovia) grâce à un directeur des Jardins botaniques d'Angers et de Poitiers.

Détails caractéristiques
Un questionnaire intéressant pour bien observer les euphraises


Photo © Daniel Bourget - Côteau de la vallée d’Ervaux à Bellechaume, 25-08-2012

  • Ses racines ayant des petits suçoirs (haustoria) qui lui permettent de soutirer certains nutriments aux racines des Poaceae et des Cyperaceae qui la côtoient. Cet hémiparasitisme est à l'origine de son classement parmi les Orobanchaceae.
  • Ses tiges parfois rougeâtres.
  • Ses feuilles à dents aiguës.
  • Ses fleurs blanches striées de violet avec des taches jaunes sur la lèvre inférieure et la gorge.
  • C'est une plante utilisée en Phytothérapie au même titre que d'autres espèces d'euphraises.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre


Photo © Daniel Bourget - Côteau de la vallée d’Ervaux à Bellechaume, 23-09-2012

 Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne

   
 
                                        


Mise à jour : décembre 2019   2005 à 2020  fleursauvageyonne