et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    

Hépatique à trois lobes, trinitaire
Anemone hepatica L., 1753
Famille des Ranunculaceae
Sous-famille des Ranunculoideae, tribu des Anemoneae

Eudicots - Dicotylédones vraies - Ranunculales
Pour en savoir plus

ANEMONE hepatica L.
Hépatique à trois lobes, trinitaire

Dans l'Yonne

  • Rare
  • Cycle de vie : vivace
  • Période de floraison : Mars-Avril
  • Habitat : Sous-bois clairs généralement, sur calcaire.
  • Tailles : 10 à 20 cm   15 à 25 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du grec άνεμος (anemos), le vent, parce que la fleur s'ouvre au moindre vent ou tout simplement du latin anemone, nom de fleur déjà employé par Pline l'Ancien.
  • spécifique : du grec ηπατικός (ipatikós), relatif au foie, en raison de ses feuilles lobées.
  • C'est la première des anémones citées par Linné dans son Species plantarum

Synonymie récente

  • Hepatica nobilis Schreb., 1771

Détails caractéristiques

  • C'est une plante considérée comme légèrement vénéneuse car elle contient un peu de proto-anémonine. Considérée comme cicatrisante, astringente et diurétique, elle est donc à utiliser avec précaution surtout en usage interne.

  • Ses fleurs solitaires sont parfois roses ou blanches.
  • Elles sont entourées d'un involucre à trois folioles.
  • L'envers de ses feuilles est rougeâtre.
  • Les fourmis disséminent ses graines.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

    



et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    

                                     


Mise à jour : novembre 2019   2005 à 2019  fleursauvageyonne