Robinia pseudoacacia - Fleurs sauvages de l'Yonne
et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    MENU pour smartphone

Robinier faux acacia
Robinia pseudoacacia L., 1753
Famille des Fabaceae (Papilionaceae),
sous-famille des Faboideae, tribu des Robinieae

Eurosids I - Fabales
Pour en savoir plusAttention !
Cliquer pour descriptif
Robinia pseudoacacia, grappe de fleursCe pétale nommé étendard
Fleur de robinier vue de dessous


Robinia pseudoacacia

ROBINIA pseudoacacia L.
Robinier faux acacia
Haut de la page

Dans l'Yonne

  • Plante ligneuse
  • Commun
    (en raison de l'intérêt de son bois imputrescible pour la production de piquets pour les vignes)
  • Période de floraison : Mai-Juin
  • Habitat : varié mais ensoleillé, dépendant des pratiques sylvicoles.
  • Tailles : 8 à 20 mètres   ± 1,5 cm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : dédié par Linné à l'intendant du premier Jardin des plantes de Paris qui se nommait Jean Robin (1550-1629), "arboriste et simpliciste [ou simpliste] du Roy" sous les règnes de Henri III, Henri IV et Louis XIII (chargé, à la cour de France, de cultiver les " simples ", c. à d. les plantes médicinales).
    Il avait reçu des graines d'Amérique du Nord et les avait semées. De là sont issus tous les robiniers d'Europe.

  • spécifique : en mémoire du nom qui lui avait été initialement donné car Linné lui ne l'a jamais classé dans le genre Acacia.

Détails caractéristiques

  • Ses racines traçantes.
  • Ses feuilles composées imparipennée aux folioles arrondies dont les stipules sont transformés en épines aiguës.

épines de Robinia pseudoacacia

épines de Robinia pseudoacacia

épines de Robinia pseudoacacia
1er juillet 2018

Attention !

  • Ses fruits, qui sont des gousses, portent des graines qui ne sont pas comestibles car comme l'écorce et les feuilles, elles contiennent robine, robinine, phasine et lectine, des substances toxiques pouvant s'avérer dangereuses par ingestion.

    Par contre ses inflorescences en grappes peuvent, en petite quantité, être mangées sous forme de beignets, le jour où ni le vent ni la pluie n'égrapillent, à tous leurs stades de développement, ses fleurs, hermaphrodites, dans lesquelles étamines et pistil se côtoient.

Fleur de Robinia pseudoacacia  
Bessy-sur-Cure, le 3 juin 2016

  • Ses feuilles sont caduques mais tombent à l'Automne encore vertes.
  • C'est un arbre nectarifère et de nombreux insectes qui ne peuvent pas butiner d'autres fleurs en raison de leur anatomie, n'ont avec lui aucune contrainte : la corolle de ses fleurs attire toutes les abeilles, quelle que soit leur espèce.
  • C'est une espèce d'arbre héliophile intolérante à l'ombre.
  • Naturalisé, il peut vivre 200 ans et plus.

Origine géographique :

  • Amérique du Nord

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • ROBINIA : 1
Fleur hermaphrodite de Robinia pseudoacacia


et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    MENU pour smartphone

                                     


Mise à jour : juillet 2018   2005 à 2018  fleursauvageyonne