et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    MENU pour smartphone

Néflier d'Allemagne
Crataegus germanica (L.) Kuntze, 1891
Famille des Rosaceae, sous-famille des Maloideae

Eurosids I - Rosales
Pour en savoir plus
Cliquer pour descriptif

Crataegus germanica

Crataegus germanica

CRATAEGUS germanica (L.) Kuntze
Néflier d'Allemagne
Haut de la page

Dans l'Yonne

  • Plante ligneuse rare
  • Période de floraison : Avril-Mai.
  • Habitat : Haies, bois, forêts. Sur sols calcaires plutôt secs.
  • Tailles : 2 à 5 mètres   30 à 40 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : latinisation d'un nom grec de plante, κράταιγος (krátaigos), employé par Théophraste.
  • spécifique : adjectif latin indiquant l'origine géographique du spécimen nommé par Linné.

Synonymie récente

  • Mespilus germanica L., 1753
    Son nom est la latinisation du mot grec mespilon, formé de mesos, à moitié et pilos, boule, en référence à la forme de son faux-fruit, la nèfle, un piridion

    Gaffiot

Détails caractéristiques

  • Ses rameaux épineux (le cultivé est sans épines).
  • Ses fleurs blanches, hermaphrodites et solitaires, ont souvent plus de 20 étamines et au maximum 5 styles

    Crataegus germanicas : étamines et 5 styles

    et leurs longs sépales verts effilés resteront bien visibles sur les nèfles. Leurs pétales ont des bords ondulés et sont légèrement fendus.

    Crataegus germanica : fleur

  • Ses feuilles sont caduques.
  • Ses faux-fruits, les nèfles, de couleur brune, sont comestibles blets après les premières gelées. Ce sont les culs de chien des Morvandiaux : Le cul de chien se meuge biot : la nèfle se mange blette.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

Feuilles de Crataegus germanica



et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    MENU pour smartphone

                                     


Mise à jour : avril 2018   2005 à 2018  fleursauvageyonne