et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    

Cornouiller mâle
Cornus mas L., 1753
Famille des Cornaceae (Araliaceae pour l'abbé Coste)

Clade des Asteridées (Asterids) - Cornales
Pour en savoir plus


19 mars 2018 - Bessy-sur-Cure


19 mars 2018 - Précy-le-Sec

  Les bourgeons floraux de Cornus mas commencent à se fanner  


12 mars 2018 - Précy-le-Sec


9 mars 2018 - Saint-Moré - Photo © Daniel Bourget

 
5 mars 2018 - Lucy-sur-Cure

  Les bourgeons floraux de Cornus mas s'épanouissent  

A Mailly-le-Château, la Réserve naturelle du Bois du Parc
vous permettra de découvrir sa floraison précoce.

CORNUS mas L., 1753
Cornouiller mâle

Dans l'Yonne

  • Arbrisseau commun
  • Période de floraison : Février-Mars-Avril.
  • Habitat : Friches, bois clairs, individus isolés le long de petites routes. Sur sols calcaires.
  • Tailles : 2 à 5 mètres   5 à 6 mm en petites inflorescences.


Essert/Lucy-sur-Cure, mars 2010


Avril : fruits de C. mas en formation pour mûrir au mois d'août ou septembre...




Auxerre, Coulée Verte - Sortie AIB du15 avril 2018

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : en latin cornus,-i était déjà le nom du cornouiller, mais certains auteurs précisent que ce mot dérivait sans doute de cornu,-us, la corne : allusion au bois lourd, dur et compact comme la corne qui servait à faire des lances et des javelots eux aussi nommés corni (au pluriel).

  • spécifique : mas, maris, mâle, non pour indiquer le sexe d'une plante mais sa taille supérieure par rapport aux autres plantes d'une même espèce.

    Mas est le nominatif et maris le génitif de ce mot latin que vous retrouverez, par exemple, dans des mots comme Rhizoma Dryopteris filicis-maris... des rhizomes un peu dangereux peut-être !

Détails caractéristiques

  • Son bois dense et dur.

  • Ses fleurs jaunes paraissent avant les feuilles car ses bourgeons floraux (ses boutons) s'ouvrent avant les bourgeons végétatifs. Seraient-elles pollinisées par le vent et éviteraient-elles ainsi que les feuilles soient un obstacle ?
  • Leurs inflorescences sont déterminées et le nombre de leurs étamines est le même que celui de leurs pétales.

  • Les nervures de ses feuilles acuminées s'incurvent le long des bords. Elles ont donc une nervation dite eucamptodrome.


    Entre Lucy-sur-Cure et Essert, 16 août 2012

  • Ses fruits, les cornouilles (dites courgelles dans l'Yonne comme en Bourgogne), mûrs en août-septembre sont des drupes comestibles.

    Mailly-le-Château, septembre 2009

    Ces courgelles sont donc totalement différentes des grappes de drupes du cornouiller sanguin.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre




Courgelles mûrissant au mois d'août 2017 à Bessy-sur-Cure



et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    

                                     


Mise à jour : février 2019   2005 à 2019  fleursauvageyonne