Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne

Bouleau pendant, bouleau pleureur,
bouleau verruqueux
Betula pendula Roth, 1788
Famille des Betulaceae

Clade des Eurosidées I - Ordre des Fagales
Pour en savoir plus

Chatons mâles pendants, chaton femelle dressé


Bellechaume, 14 avril 2018 - © Daniel Bourget

BETULA pendula Roth
Bouleau pendant, bouleau pleureur, bouleau verruqueux

Dans l'Yonne

  • Espèce d'arbre héliophile très commune : c'est une essence pionnière,
    suceptible de vivre 60 à 80 ans.
  • Période de floraison : généralement de mars à mai.
  • Habitat : Bois clairs, friches, sur des terrains de toutes sortes.
  • Tailles : 20 à 25 mètres
      5 à 8 cm se formant dès l'Automne
    et  2 à 3 cm formés de petites fleurs (dont la floraison ne dure que deux jours) avec deux stigmates allongés, dépassant de leurs écailles.


    21 avril 2018

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : dérivé de betu, nom celte du bouleau.
  • spécifique : adjectif féminin (puisque les arbres sont de ce genre en latin) signifiant pendant, mais également changeant, sans doute en raison de ses chatons.
  • Son adjectif français "verruqueux" (de même que celui d'un de ses synonymes Betula verrucosa Ehrh., 1790) est dû au fait qu'il présente sur ses jeunes rameaux de nombreuses glandes verruqueuses sécrétant une résine blanchâtre qui les rend visqueux et dont l'homme de Neandertal avait su tirer parti.

Synomie récente

Détails caractéristiques

  • C'est un des arbres ayant colonisé l'Eurasie après le recul des glaciers de la dernière période glaciaire du Pléistocène. Il résiste donc au froid.
  • Le bouleau est monoïque : ses chatons mâles et femelles se trouvent sur le même arbre et apparaissent avant les feuilles, ce qui permet au vent d'éviter une autofécondation en emportant sur d'autres arbres la grande quantité de pollen produite.
  • Son écorce lisse et d'une couleur blanche cireuse (couleur due à la bétuline, un polymère résineux) est striée de noir et se renouvelle constamment, s'exfolie en lamelles horizontales et avec le temps s'obscurcit et s'épaissit à la base du tronc.
  • Ses feuilles pédonculées sont lisses, finement et doublement dentées et de forme triangulaire.
  • Ses fruits ont des ailes translucides.
  • Le bouleau abrite une foule d'insectes et d'acariens pour leur ponte ou leur nourriture car en Été ses feuilles portent les déjections sucrées des uns (miellat) et attirent donc les autres (abeilles notamment).

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  
Fruits en formation après la chute des chatons mâles :
groupés en chatons fructifères pendants (dits cônelets)
dont les écailles se désagrégeront sur l'arbre en libérant chacune
trois fruits ailés
pour permettre à leur akène d'être emporté par le vent.


 Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne

   
 
                                        


Mise à jour : décembre 2019   2005 à 2020  fleursauvageyonne