Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne

Aulne glutineux, verne, vergne
Alnus glutinosa (L.) Gaertn., 1790
Famille des Betulaceae

Clade des Eurosidées I - Ordre des Fagales
Pour en savoir plus


Cravant, 15 mai 2010.



Brienon-sur-Armançon, 24 janvier 2018.


Brienon-sur-Armançon, 20 février 2018 - Inflorescence femelle
dont les fleurs laissent voir, à l’aisselle des écailles du strobile,
les deux longs stigmates qui surmontent l'ovaire auquel elles sont réduites..



Brienon-sur-Armançon, 20 février 2018 - Chatons mâles
et leurs écailles de couleur violacée protégeant les étamines.



Quatre photos ci-dessus © Daniel Bourget

ALNUS glutinosa (L.) Gaertn.
Aulne glutineux, verne, vergne

Dans l'Yonne

  • Arbre hygrophile aimant la lumière
  • Très commun
  • Dissémination automnale : anémochore (en raison de la légèreté de ses akènes) et hydrochore (ses akènes étant munis de flotteurs).
  • Période de floraison : Février-Mars-Avril.
    Mais les fleurs mâles et femelles impubères sont visibles dès le mois de novemebre et sont donc à maturité dès février.
  • Habitat : Prés humides au bord des ruisseaux. Ripisylves
    (contrairement à Alnus cordata qui pousse sur des sols secs et pierreux mais qui est introuvable dans l'Yonne où pousse seulement également Alnus incana).

  • Tailles : 10 à 30 mètres
     chatons  pendants de 5 à 8 cm  et  très petits

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du celtique al, prés, et lan, bord des eaux : les aulnes poussent dans les prés au bord de l'eau.
  • spécifique : glutinosa, adjectif féminin puisqu'il s'agit d'un arbre dont le genre était presque toujours féminin en latin. Collant, visqueux, poisseux comme le sont ses bourgeons et ses jeunes feuilles au Printemps.

Divers

Détails caractéristiques

  • Son écorce, lisse pendant une trentaine d'années, devient ensuite noirâtre et se craquelle.
  • C'est une espèce hygrophile, donc sans nectar, mais source de pollen pour les abeilles à la fin de l'Hiver.
  • Son système racinaire, fixateur d'azote, est puissant et permet le maintien de ripisylves saines.
  • L'aulne est monoïque : ses chatons mâles et femelles se trouvent sur le même arbre.
  • En Hiver un épais vernis collant apparaît sur les bourgeons pédicellés et oblongs, ainsi que sur les jeunes feuilles.


    24 janvier 2018


    20 février 2018 - Photos ci-dessus © Daniel Bourget

  • Ses infrutescences sont ligneuses et portent le nom de strobiles. Elles contiennent des akènes très petits à ailes circulaires.
  • Des bactéries ressemblant à des "champignons rayonnant" du genre Frankia (actinomycètes) forment, au niveau de ses racines et surtout au niveau de son collet, de grosses nodosités pour fixer l'azote atmosphérique et en faire profiter l'aulne qui, en échange, leur fournit les substances nutritives dont elles ont besoin.

Nombre d'espèces  icaunaises dans le genre

  • ALNUS : 2.

Vous pourriez le voir, ainsi que de nombreuses autres plantes,
aux abords du marais du Moulin de Vanneau





 Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne

   
 
                                        


Mise à jour : décembre 2019   2005 à 2020  fleursauvageyonne