Au cours de votre navigation, pour accéder au menu,
toujours cliquer sur cet icône  


Ginkgo biloba, l'arbre aux quarante écus.



Présentation

Voyez-vous ces fleurs ?
C'est avec elles que vous allez pouvoir penser autrement.

DARWIN, 16 juillet 1860 dans une lettre adressée à J.S. Henslow.


Et parfois, vouloir en finir avec elles ! Comme avec...Reynoutria japonica



Vous débutez en Botanique ?
Attention ! Ne confondez pas plantes comestibles, toxiques ou mortelles !

Même en AUTOMNE.


Datura stramonium

---------


En Automne Arctium lappa libère ses cypsèles sans pappus.

Tandis qu'Arctium minus est encore en fleur

4 octobre 2020



plus brièvement écrit FLSVY, se propose de vous faire découvrir quelques fleurs sauvages icaunaises, comme cette fleur femelle du compagnon blanc, Silene latifolia subsp. alba.


Photo © Claire Martin-Lucy, 24-04-2020

La Botanique est un domaine difficile. Il est parfois ardu d'y démêler le vrai du faux quand on est amateur, mais c'est un domaine passionnant où plus on apprend et plus on prend conscience de ses erreurs et de l'immensité de ce qu'on ignore car comme l'écrit Alain Corbin dans Terra Incognita :

«... répétons-le, observer n'est pas comprendre...»

La Botanique est aussi le domaine des botanistes dont certains sont plus connus que d'autres. Au cours de l'été 2020, ce fut le moment de découvrir une botaniste bourguignonne qui fut sans doute la première femme à faire le tour du Monde : Jeanne BARRET (1740-1807).


Rechercher

FLSVY se présente sous la forme de ce qui se nommait autrefois, à l'époque où le latin tenait le rôle actuel de la langue anglaise, Spicilegium botanicum ou Miscellanea botanica, une cueillette de ci de là, un glanage ou un grappillage de quelques découvertes botaniques que nous partageons avec plaisir... si cela vous intéresse.


Picris hieracioides permettant le repos de
la femelle de l'Argus bleu (ou Azuré de la Bugrane)
2 septembre 2019 dans l'Aube

_______

Fleurs et végétaux sauvages de l'Yonne

Ainsi devrait se nommer plus justement cet herbier, bien que les arbres ne soient plus vraiment sauvages dans l'Yonne depuis des siècles, et encore moins à l'ère de la génomique.

Initialement FLSVY n'avait pas d'autre but que celui de permettre de donner un nom, un nom latin mais également français, aux fleurs qui peuvent croiser votre chemin dans le département de l'Yonne (en Bourgogne / Franche-Comté), et parfois ailleurs, notamment grâce à leurs couleurs.
Mais, dans l'Yonne, comme partout, d'autres végétaux existent qui sont sans fleurs et les fleurs des graminées, pollinisées par le vent, n'ont pas de couleurs vives.

   
 
                                   
    



_______



La botanique horticole, celle des parcs et jardins, est un vaste domaine différent de celui que nous aborderons ici, sauf exceptions, comme par exemple avec cet arbre de la famille des Sapindaceae, ornemental en France, le savonnier ou arbre aux lanternes.


Koelreuteria paniculata - Saint-Georges-sur-Baulche, 2019

Certes, avec un smartphone,
Pl@ntNet permet de trouver le nom d'une plante aisément,
certes plus facilement qu'avec les outils d'antan : livres et herbiers.
Mais un végétal n'est pas qu'un nom
et l'apprentissage botanique et les herborisations restent nécessaires.

Connaissez-vous cette petite fleur femelle discrète ?



_______



Les plantes nous déconcertent souvent en raison de leur polymorphie, de leur maturité, des hybrides auxquels elles donnent naissance naturellement.

Elles apparaissent ici et disparaissent là, ou bien n'existent qu'un temps, pour des raisons qui peuvent être humaines (souvent) ou climatiques. Pour les reconnaître dans toutes leurs étapes, il faut avoir le temps d'être très souvent sur le terrain, ce qui nous a souvent manqué et qui nous manque encore.

Si quelque chose vous étonne ou vous semble peu clair, n'hésitez pas à
nous écrire.
Nous sommes conscients d'avoir commis des erreurs
que nous corrigerons avec plaisir.

Malgré son lent développement FLSVY persiste, tel un de ces organismes évoqué par Darwin dans L'origine des espèces lorsqu'il écrit :
[...] l’existence persistante des organismes inférieurs n’offre aucune difficulté ; en effet, la sélection naturelle, ou la persistance du plus apte, ne comporte pas nécessairement un développement progressif, elle s’empare seulement des variations qui se présentent et qui sont utiles à chaque individu dans les rapports complexes de son existence. Et, pourrait-on dire, quel avantage y aurait-il, autant que nous pouvons en juger, pour un animalcule infusoire, pour un ver intestinal, ou même pour un ver de terre, à acquérir une organisation supérieure ? (page 147)

Soyez les bienvenu(e)s dans l'Yonne
pour de belles balades et découvertes florales ou végétales
surtout si vous êtes de cette espèce qu'Emmanuel Kant qualifiait de nomades qui ont en horreur tout établissement fixe sur le sol dans la préface de sa Critique de la raison pure.



MODE D'EMPLOI ►




Mise à jour : novembre 2020    2005 à 2020  fleursauvageyonne